Kettle’s Yard, une galerie d’art dans une maison, celle de Jim Ede. 

Curator pour la National Gallery of British Art (qui deviendra la Tate Gallery), Jim Ede s’attache à promouvoir le travail de ses contemporains. C’est pendant cette période que ce passionné d’art côtoie de nombreuses figures de la scène artistique « d’avant-garde », noue des amitiés et réunit une grande partie de sa collection d’art. Collection qu’il a, par la suite, complètement intégrée à sa maison. 

Pousser la porte de Kettle’s Yard, c’est entrer dans l’intimité de Jim Ede et vivre une expérience aussi atypique que sincère. Dans ce lieu de vie, les œuvres d’arts se mêlent aux éléments de décoration, aux meubles, à la vaisselle… Chaque élément, rigoureusement et astucieusement choisi et disposé, offre une résonnance aux créations qu’il accompagne que ce soit par les couleurs, les formes, les textures, les motifs, les symboliques…  

Au gré des pièces, des liens, évidents ou plus ténus, se forment et qui se découvrent par allers-retours permanents entre les différents éléments de la scène. Peut-être, ne les avons-nous pas tous vus, sans doute en avons-nous créés qui n’existaient pas initialement dans l’esprit de Jim Ede. Qu’importe au fond… puisqu’il ne s’agit non pas d’un raisonnement (ni même d’une déambulation) linéaire et tout tracé, non pas une réflexion imposée mais bel et bien de trouver ses propres échos. 

Le tableau de son ami Joan Miró qui accueille les visiteurs, Jim Ede l’affectionnait tout particulièrement. Il s’en servait pour illustrer la notion d’équilibre d’une composition en masquant l’élément pictural jaune. L’œuvre s’en trouvait-elle ainsi déséquilibrée ? Ou bien, ne s’agissait-il pas de créer une nouvelle harmonie ? Il en va de même pour le citron qui se trouve en regard. S’il avait été absent l’aurait-on remarqué ? Aurait-il manqué ? 

Bon à savoir :

Si vous avez le temps, il existe, au deuxième étage, des ouvrages et des archives mis à la disposition des visiteurs et qui valent le coup d’œil. 

En cas de beau temps, la terrasse du café offre un petit havre de paix pour un moment de détente (ou de travail). Sinon, il est tout aussi possible de s’installer à l’intérieur.


A côté de la maison, Kettle’s Yard organise tout au long de l’année des expositions éphémères je vous donne le programme en cours et à venir (sait-on jamais) :
Du 9 Juillet au 22 Septembre 2019 : Artist Unknown : Arts and Artefacts from the University of Cambridge Museam and collections // Jennifer Lee : The Potter’s Space
Du 2 au 27 Octobre 2019 : The Cambridge Show
Du 12 Novembre 2019 au 2 Février 2020 : Homelands, Arts from Bangladesh, India and Pakistan

Kettle’s Yard, Castle St, Cambridge CB3 0AQ, Royaume-Uni – Tel : +44 1223 748100
Du Mardi au Vendredi : 11h-17h (sur réservation – entrée gratuite)
Site Web

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site